Alors que les personnes célibataires rêvent souvent d’une vie de couple, ceux pour qui cette vie est une réalité éprouvent parfois bien de la difficulté à être pleinement heureux avec leur conjoint. Voici des clés pour être plus heureuse en couple.

Mon mari m’a dit il y a quelques années « Reste la femme que tu es pour moi et deviens celle que rêves d’être ». J’ai trouvé cette phrase magnifique. Avec le recul, je m’aperçois aujourd’hui qu’il ne croyait pas si bien dire ! Soyons très clairs : suis-je la même que celle avec qui « il a signé » ? Pas du tout ! Quel changement en quelques années. Et cette transformation que j’ai vécue, cette évolution vers celle que je suis vraiment, n’a pas été sans vague pour nous deux. Je veux vous le partager aujourd’hui parce que je m’aperçois que de nombreuses femmes qui vivent un chemin d’évolution personnelle, rencontrent des difficultés avec leur conjoint. Elles ont peur notamment du fossé qui se creuse entre eux. Peur de ces deux chemins différents qui semblent se dessiner. Je les comprends tellement. C’est une vraie souffrance au quotidien, et cette souffrance n’est pas obligatoire.

Je veux vous partager 6 clés pour vous permettre de ramener de la paix, et être plus heureuse dans votre couple :

1. Ne considérez pas votre conjoint comme étant votre moitié:

Combien de fois avons-nous entendue cette expression ? Elle correspond à un modèle du couple qui veut que chacun complète l’autre. Cette idée est pour moi erronée : elle porte à croire que nous ne sommes pas entières sans l’autre, alors que nous le sommes. Nous ne sommes pas la moitié de notre conjoint. Chacun de nous est entier, et une personne à part entière.

2. Arrêtez de compter sur l’autre pour combler vos besoins :

Pensez-vous que votre devoir est de rendre votre conjoint heureux ? Je l’ai cru très longtemps. Aujourd’hui, je suis intimement convaincue que c’est le devoir de mon conjoint de se rendre heureux lui-même. Et cela ne m’empêche pas de l’aimer profondément. Je lui ai simplement redonné SA responsabilité, pour SA vie, tout comme j’ai repris la mienne. Cela ne signifie aucunement que nous vivons dans l’indifférence, bien au contraire. Cela signifie simplement que nous ne nous faisons plus mutuellement porter ce poids du « J’ai besoin de toi ». Nous l’avons remplacé par « j’ai envie de vivre à tes côtés ». Sentez-vous la couleur différente que cela donne à notre relation ? Reprenez la responsabilité de combler vous-même vos propres besoins pour ne pas laisser la dépendance affective être la clé de voute de votre union.

3. N’attendez pas que votre conjoint devine ce que vous voulez :

Combien de fois ai-je attendu que mon mari aille aux devant de mes désirs. Combien de fois me suis-je rongée de l’intérieur quand il ne devinait pas ce dont j’avais profondément envie. Je me disais alors que s’il m’aimait vraiment, il devait deviner ce que je voulais. J’attendais tout simplement l’impossible, parce que mon mari n’est tout simplement pas devin ! J’ai versé des larmes, porté une boule à l’estomac, éprouvé de la rancœur, de la frustration, alors que j’aurais pu m’éviter, nous éviter tout cela. Comment ? En ayant le courage de DIRE ce que je voulais.

4. Ne laissez pas l’égo prendre les rênes lors de vos conflits :

Combien de fois essayons-nous dans un désaccord d’avoir raison à tout prix ? Devinez quelle est la partie de nous qui mène alors la danse ? Dans le mille ! 😉 Encore lui ! Pour notre égo, avoir le dernier mot est très important, même s’il doit pour cela blesser notre conjoint en tenant des propos agressifs, voire exagérés. Ne tombez pas dans le panneau. Lorsque vous êtes en désaccord, posez-vous cette question puissante : « Que ferait l’amour ? » Soyez attentive à la réponse qui vous vient et mettez-la en place.

5. Partagez vos rêves et accueillez les siens :

Votre conjoint est un partenaire de route. Il vous a vu évoluer au fil des années, et cette évolution n’est pas finie. Prenez le temps de vous poser ensemble et d’échanger sur ce qui vous tient à cœur de faire, d’apprendre, de devenir dans les années qui viennent. Prenez le temps d’accueillir ses envies, ses rêves, sans juger, sans décréter que ce n’est pas possible, et surtout en acceptant que ses rêves puissent être différents des vôtres.

6. Reconnaissez que vous n’êtes pas des clones !

Vous êtes des êtres différents. Aucun de vous n’est mieux ni moins bien. Vous êtes juste différents. Vous ne pensez pas de la même manière, vous n’avez pas les mêmes croyances, la même histoire. Tout cela fait que vous ne regardez pas le monde avec les mêmes lunettes. Vous avez un chemin de couple commun, et en même temps, chacun votre chemin personnel à parcourir, et à votre propre rythme. Acceptez-le une fois pour toute et lâchez l’idée de vouloir changer l’autre.

Votre conjoint est un partenaire de route, et votre vie de couple est un formidable terrain d’apprentissage ;). La plus grande leçon qu’elle vous permet d’apprendre est celle de l’amour inconditionnel. Celui que nous avons tant de mal à donner à l’autre puisque nous avons tant de mal à le donner à nous-mêmes. Je vous souhaite un merveilleux chemin.

  • Facebook
  • Twitter
  • Buffer
  • Google+
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Tumblr
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This