Le blog de Nathalie Martin

Jalousie

La jalousie : comment ne plus envier les autres ?

Vous voyez des personnes réussir, et vous savez qu’en théorie vous devriez vous réjouir pour eux. Mais rien à faire, vous ne vous réjouissez pas, vous les enviez, vous avez une tendance à ressentir de la jalousie. 

Alors comment faire pour ne plus envier les autres ? 

Aujourd’hui je souhaite aborder le sujet de la jalousie. La jalousie que l’on ressent quand des personnes ont ce que nous aimerions avoir, ou sont ce que nous voudrions être. 

Pour commencer j’aimerais vous poser quelques questions. Comment réagissez-vous quand vous croisez une personne qui a tout ce que vous voudriez avoir ? Ou est, ce que vous aimeriez être ? Êtes-vous heureux.se pour elle ? Ou au contraire, vous l’enviez ? 

Personnellement, j’ai longtemps été jalouse. Notamment lorsque je croisais une femme qui avait ce que je voulais avoir et qui était la personne que j’aurais aimé être. 

J’en souffrais, c’était vraiment très désagréable à vivre. Je ne l’assumais pas car c’est très mal vu de ne pas être heureux.se pour les autres. 

Aujourd’hui j’ai compris pourquoi j’en souffrais autant et c’est ce que je souhaite partager avec vous dans cet article : Je n’aurais jamais ce que j’envie. 

Vous n'aurez jamais ce que vous enviez.

Nathalie MARTIN

Simplement parce que ce n’est pas la même fréquence. Quand je jalouse quelqu’un, je vibre le manque. Et vous savez ce que je pense à ce propos : On attire à soi ce que l’on vibre. 

Donc si je vibre le manque, je vais attirer à moi encore plus de manque. 

Alors si vous enviez ou jalousez les autres, je vous invite à vous faire le cadeau de sortir de cela. 

Comprendre notre ego

Dans un premier temps, ce qu’il faut comprendre c’est que cette jalousie est basée sur notre ego. Parce que pour notre ego, l’autre est un danger. Il pense que tout à une quantité limitée : l’argent, la santé, le bonheur, la réussite … Ce qui signifie pour mon ego que l’autre à ce que je ne pourrais jamais avoir. 

C’est vraiment important de comprendre cela parce que l’ego n’est pas la meilleure partie de nos pensées. Et tant que notre vie et nos relations reposent sur lui, alors il y aura une forme de souffrance. 

Arrêter d'alimenter notre jalousie

Dans un second temps, il faut arrêter d’alimenter cette jalousie. 

Lorsque nous sommes envieux.ses, des pensées et des croyances viennent entretenir ce sentiment. Et tant que nous continuons de croire que c’est l’autre le problème alors nous ne pouvons pas sortir de cette spirale. 

Alors au moment où nous ressentons de la jalousie, il faut comprendre ce que cela vient puiser en soi. 

Au lieu de se tourner vers l’autre, il est nécessaire de se tourner vers soi. Et prendre conscience de l’émotion qui est présente, afin de comprendre ce que l’on ressent. 

Demandez-vous comment vous vous sentez ? Êtes-vous en colère ? Triste ? 

Et une fois que vous aurez compris quelle émotion cela vient provoquer en vous, essayez de découvrir ce qui se cache derrière, car il est là le levier d’évolution. 

Que se cache-t-il derrière cette colère que je ressens quand je vois quelqu'un qui a réussi ? Ou derrière cette honte ? Est-ce un manque d'estime de soi ? Un objectif que j'aimerai atteindre ? Est-ce que cette personne représente mon idéal de vie ? 

C'est important car ça ne concerne pas la personne qui est en face de moi. Mais uniquement moi et ce à quoi j'aspire dans la vie.

Se servir de la jalousie pour évoluer

Et plutôt que de me plomber, cette jalousie, va me porter et m’élever si je sais l’utiliser. Et pour réussir à l’utiliser je vous invite à ne plus jalouser ou envier mais à vous inspirer. 

À chercher de l’inspiration auprès de cette personne qui a ce que vous aimeriez avoir. On appelle ça « emprunter du génie ». 

Comment faire ? 

Simplement, en lui demandant des conseils avec beaucoup de curiosité pour réussir à vous en inspirer. Alors parfois on envie des personnes qu’on ne connaît pas, et dans cette situation c’est difficile de leur demander des conseils. Mais ça peut tout de même devenir une source d’inspiration. Quand vous êtes face à un choix, demandez-vous ce que cette personne ferait, ce qui pourra vous donner des éléments de réponse. 

La personne que vous enviez, va finalement devenir votre modèle. Une source d’inspiration, de motivation, un levier de croissance.

Il est important de comprendre que l’autre n’est pas un danger, ce qu’il a nous pouvons l’avoir aussi. Ce qu’il est, on peut l’être aussi. 

Et pour ça, il faut passer en mode « action ». 

Passe en mode "action"

L’idée est de se poser cette question : « Qu’est-ce que je peux faire pour me rapprocher de ce à quoi j’aspire ? » 

Car contrairement à ce que notre ego nous fait croire nous ne sommes pas des victimes dans tout ça. Il oublie que nous sommes créateurs de notre vie. Et que si ce que j’ai ou ce que je suis ne me plaît pas, je suis libre de changer. 

Nous n’avons pas tous les mêmes cartes. Certains ont des parents plus bienveillants, plus aisés financièrement, une situation plus facile que la nôtre. Mais on ne peut pas rester caché.e derrière cela indéfiniment et juste en vouloir aux autres car ils ne sont pas nés dans les mêmes conditions que nous. 

C’est alors important de savoir où sont nos leviers d’action afin d’arrêter de se concentrer sur les leviers d’inaction. C’est aussi une clé de notre ego d’avoir cette illusion que c’est toujours plus facile pour les autres. Mais c’est surtout une excuse pour ne pas passer à l’action. 

Alors je vous invite à sortir de cela car ce n’est pas ainsi que vous allez vous élever ou vous réaliser pleinement. 

Souvenez-vous que vous n'aurez jamais ce que vous enviez. Si vous n'êtes pas à la même fréquence, vous ne l'attirerez pas. Et vous êtes venu là pour le meilleur. Et le meilleur, il faut aller le chercher, le créer parce qu'il est là pour vous et vous y avez droit, vous aussi. Donc cessez de jalouser pour vous inspirer. 

Accéder à mon coffret gratuit :

0 commentaires(s)

Ajouter un commentaire