Le blog de Nathalie Martin

arrêter cette voix dans ma tête

Comment arrêter cette voix dans ma tête ?

Chacun de nous a en lui une petite voix saboteuse. Comment l’arrêter ? Comment faire en sorte qu’elle s’apaise ?

Dans cet article, je ne vais pas vous parler de votre intuition : il n’y aurait aucun intérêt à vouloir faire taire cette petite voix précieuse.

Je vais vous parler de cette autre petite voix, saboteuse, qui vous dit en permanence combien vous êtes trop ceci, pas assez cela, combien vous devriez avoir peur de telle ou telle chose…

Cette petite voix qui prend plus ou moins de place, ou, pour être plus précise, qui prend la place qu’on lui laisse prendre.

Plus nous devenons conscients de son rôle, de sa force, et de la place qu’elle prend dans notre vie, dans nos choix, plus il devient facile de l’apaiser pour pouvoir être plus en paix avec nous-même et avec les autres.

Aujourd’hui, je veux vous donner 3 clés importantes pour arrêter cette voix dans votre tête :

 

Sachez que vous êtes normal(e) !

Avouez que cela rassure toujours de le savoir ! ? Vous vous demandez ce qui cloche avec vous pour que vous ayez cette petite voix qui vous flingue ? La réponse est : RIEN ! Nous avons tous cette petite voix saboteuse qui nous parle. Ce qui diffère d’une personne à une autre, c’est l’intensité et les propos qu’elle tient.

Ne cherchez pas à la combattre :

Elle fait partie de vous et de votre expérience de vie. C’est une partie de vous-même. La combattre serait donc bien compliqué. De plus, combattre quelque chose, revient à lui donner de l’énergie puisque nous allons nous concentrer dessus. Cela est alors complètement contre-productif.

Apprenez à vivre avec cette petite voix : 

Prenez conscience des moments où elle débarque. Ne prêtez pas attention à ce qu’elle vous dit, et surtout, n’écoutez pas ses conseils ! J’aime comparer cette petite voix avec « Tonton Robert ». Dans chaque famille, il y a un (voire plusieurs !) Tonton Robert. Vous savez, cette personne aigrie, qui ne croit en rien de positif. Cette personne qui a peur de tout, tant et si bien qu’elle n’a rien fait de bien courageux dans sa vie. Cette personne qui démonte les rêves des autres, qui les décourage avant même qu’ils aient commencé quelque chose. Voyez-vous de quel type de personnes je parle ?

Et bien, votre petite voix intérieure saboteuse, c’est VOTRE tonton Robert interne ! Apprenez à ne pas écouter ses conseils qui ne sont basés que sur la peur et sur la sensation de manque (d’amour, de reconnaissance, d’argent, …). Apprenez à être conscient(e) que c’est cette partie de vous qui parle, prenez du recul, et tracez votre route, en dépit de ce qu’elle vous dit ! Puis apprenez à ne pas lui tenir la conversation, à ne pas alimenter ses raisonnements (qui n’en sont pas d’ailleurs !). Vous l’entendez, ça rentre par une oreille et ça ressort par l’autre. POINT !

Vous verrez qu’en procédant de la sorte, petit à petit, votre petite voix débarquera moins souvent, moins violemment et restera moins longtemps. Vous pourrez alors vivre votre vie librement.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à lire ceux ci-dessous :

 

Accéder à mon coffret gratuit :

0 commentaires(s)

Ajouter un commentaire