Le blog de Nathalie Martin

contrôle plus rien

Comment faire quand on ne contrôle plus rien ?

Vous l’avez sans doute constaté, il y a des moments dans nos vies où nous avons l’impression de tout contrôler, que tout se passe comme prévu. Puis il y en a d’autres où nous avons le sentiment que tout nous échappe que l’on ne contrôle plus rien. Ce sont des moments difficiles à vivre pour nous car on a besoin d’être sûr de ce qu’on fait, de pouvoir se projeter. Cela permet de combler un de nos besoins fondamentaux qui est la sécurité. 

Alors dans les moments où on ne contrôle plus rien ce besoin est vraiment mis à mal. Notamment à l’heure actuelle où tout n’est pas sous contrôle puisque les événements extérieurs ne dépendent pas de notre pouvoir de décision. 

De plus cela engendre des émotions très désagréables comme de la peur, de l’angoisse, de l’injustice et un sentiment d’impuissance. Ce qui crée un cocktail détonant qui ne fait qu’amplifier le problème. On a l’impression d’être pris dans une spirale infernale qui nous tire vers le bas et nous fait perdre pied. 

Alors comment faire quand on a l’impression qu’on ne contrôle plus rien ? 

La première chose qu’il faut réaliser, c’est qu’on ne contrôle rien. Si vous avez l’impression de contrôler votre vie et d’en faire exactement ce que vous souhaitez, la réalité est qu’on ne contrôle rien de ce qui se passe à l’extérieur. 

On ne contrôle rien

Notre travail, notre maison, les gens qui nous entourent, à tout moment tout peut changer. Vous avez déjà peut-être vécu ce genre de situation avec un partenaire. Vous étiez sûr.e de votre couple puis en un claquement de doigt votre conjoint vous apprend qu’il s’en va. Ou avec votre travail, vous avez un CDI puis du jour au lendemain vous vous retrouvez au chômage. 

Donc à tout moment nous pouvons perdre ce qui est à l’extérieur de nous. 

Je sais que c’est effrayant de le voir ainsi mais c’est aussi riche d’enseignements.

La perte de contrôle est un enseignement 

Vous avez peut-être pour habitude de tout miser sur l’extérieur depuis des années. Sur ce que vous possédez, sur les gens qui vous entourent, sur votre travail, sur les apparences …

Alors en ce moment vous avez l’impression que tout vous échappe parce que vous ne pouvez plus vivre comme avant. 

Vous n’avez plus le même emploi, plus les mêmes relations et cela vous inquiète. Mais ce qui est important de comprendre c’est que cela vient de notre ego. Il panique car il a besoin de ça pour exister. Il a besoin d’être entouré, de posséder des choses, sinon il est convaincu de n’être personne. 

Cependant nous ne sommes pas seulement cette partie de nous. Nous avons aussi une partie beaucoup plus précieuse.Peu importe le nom qu’on lui donne. Que ce soit votre âme, votre être intérieur, votre partie divine.  Quel que soit le nom qu’on lui donne, elle existe. Et ce genre de situation ne l’a fait pas paniquer parce qu’elle sait que le fait de perdre le contrôle sur l’extérieur va nous donner la possibilité d’évoluer. 

Donc si je veux évoluer, l’idée n’est pas de s’acharner à vouloir tout contrôler. Mais de faire le deuil du contrôle. Ce deuil consiste à accepter qu’on ne contrôle pas ce qui nous entoure. Ni les évènements extérieurs, ni les personnes, ni les décisions politiques qui sont prises. 

Maîtriser ce qui se passe à l'intérieur de nous

Par contre nous avons la possibilité de maîtriser ce qui se passe à l’intérieur de nous, et c’est un pouvoir puissant.Lorsque tout nous échappe, et que les règles de notre réalité changent nous avons la liberté de choisir la réponse que nous allons apporter à cela. Je sais que c’est une sacrée responsabilité et si vous n’en voulez pas c’est entendu. La seule chose, n’est pas de dire si c’est bien ou si c’est mal mais simplement de savoir si ce que nous faisons en ce moment est bon pour nous ? C’est la seule question importante.

Il est donc essentiel de prendre conscience de cette responsabilité car on peut avoir l’impression de subir ce qui est en train de se passer et de ne pas pouvoir agir. 

On peut choisir en tout temps la réponse intérieure que nous allons apporter. Donc il est important de savoir ce qu’on va regarder. Puisque parfois nous sommes tellement paniqué.e.s de voir ce qui nous échappe que nous ressentons un sentiment d’impuissance. Nous ne sommes pas impuissant.e.s, nous sommes puissant.e.s au-delà de ce que nous croyons. Nous pouvons maîtriser ce qui se passe en nous. 

Revenir à l'essentiel : SOI

Ces moments inconfortables peuvent nous ramener à l’essentiel, NOUS. À mon sens il n’y a pas de meilleur moment pour se reconnecter à soi. Alors si vous avez des évolutions intérieures à mettre en place c’est le moment idéal. 

Si c’est le chaos à l’extérieur, c’est le moment de vous occuper de vous à l’intérieur en vous posant des questions telles que : Qu’est-ce que j’ai vraiment envie de vivre ? Je vous invite à y répondre par écrit. Parce que ce qui est intéressant ce sont les réponses qui vont découler de ces questions. 

La seconde est : Qui j’ai vraiment envie d’être ? C’est ça l’essentiel, qui j’ai envie d’être dans cette période mouvementée. Puis demandez-vous quel est le premier pas que vous pourriez faire ? 

Les réponses à ces questions vont vous permettre de sortir de l’impuissance et de passer en mode créateur.trice. Vous avez la possibilité de reprendre les choses en main intérieurement même si l’extérieur vous échappe. C’est l’intention que je tiens pour vous et j’espère que cet article vous aidera à le faire. 

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à lire ceux ci-dessous :

Accéder à mon coffret gratuit :

0 commentaires(s)

Ajouter un commentaire