Le blog de Nathalie Martin

La critique : comment la gérer ?

Vous avez du mal à gérer la critique ? Vous vous demandez comment faire pour la gérer plus facilement ? Alors cet article est fait pour vous.

Cela peut être très violent lorsqu’une personne nous critique sur nos idées, notre manière de vivre ou notre comportement. La critique peut faire mal et on ne sait pas toujours la gérer. Face à elle, nous pouvons être démunis et mal à l’aise, à cause de nos jugements. Car on peut s’en vouloir de ne pas avoir répondu à la critique de la bonne manière.

Une critique peut donc nous faire souffrir, pendant quelques minutes, quelques heures, voire même des années. C’est important de savoir quoi faire face à la critique afin de bien la recevoir, l’utiliser ou à s’en débarrasser, pour faire en sorte de revenir au calme le plus rapidement possible.

Le premier conseil : respirer

Notre ego perçoit la critique comme une attaque. Alors notre cerveau se met en mode survie. Dans ces cas-là deux modes de fonctionnement existent. Soit par l’attaque, alors on devient agressif.ve. Ou par la fuite, qui peut être physique ou mentale, lorsque l’on se mure.

Mais ces deux comportements ne sont pas les mieux adaptés face à la critique.

La respiration, quant à elle permet de calmer nos ressentis. Et notre façon de réagir ne va pas être la même si nous prenons le temps de nous calmer avant de répondre. Plutôt que d’être dans la réaction, la fuite ou l’attaque. Alors prenez le temps de respirer et ne répondez pas du tac au tac.

Le deuxième conseil : s’en tenir aux faits

C’est important de se demander : « quels sont les faits ? Qu’est-ce que j’ai entendu exactement ? »

Pourquoi ? Car entre ce que nous avons tendance à interpréter et les faits réels il y a un fossé.

Je vais vous donner un exemple. Ayant une blessure de rejet, très prononcée auparavant, elle  pouvait se déclencher très fortement. Il suffisait que mon mari me dise que ma quiche était trop salée (et je le trouvais aussi) pour penser que je n’étais pas capable de réussir à cuisiner.

Donc vous voyez l’écart, le fait est simplement que j’ai mis trop de sel mais je l’interprète comme étant une critique de qui je suis. J’associais ce que je faisais à qui j’étais.

Alors si j’avais eu ce conseil à l’époque ça m’aurait évité d’en souffrir. Car oui c’était une réalité, la quiche était trop salée et je n’avais pas à l’associer à la personne que je suis. D’où l’importance de s’en tenir aux faits.

Troisième conseil : la critique peut être constructive

Nous sommes les seuls, à ne pas nous voir et à ne pas nous entendre. De ce fait il est intéressant, de se demander s’il y a une part de vérité dans les critiques que l’on reçoit.

Notamment si une critique revient régulièrement. Ça ne vous fera pas plaisir, mais il est  nécessaire de l’accepter car c’est la première étape du changement. Et c’est important de se regarder avec beaucoup de transparence et d’accepter nos côtés les plus sombres.

Ainsi vous pourrez corriger cet aspect de votre personnalité.

Quatrième conseil : ne pas chercher à plaire à tout le monde

"Il n’y a rien sur cette planète qui fasse l’unanimité."

Nathalie MARTIN

À mon grand regret, car quand je me suis lancée dans mon activité, j’aurais aimé plaire à tout le monde. Et j’aurais fait beaucoup pour que ce soit le cas.

Or aujourd’hui j’ai compris que ce n’est pas possible de faire l’unanimité.

Je ne sais plus qui disait : si tout le monde vous aime, vous avez un sérieux problème.

Et si c’est le cas, c’est certainement parce que l’on joue au « caméléon » afin de  passer pour une personne sympathique auprès de tous. Mais de ce fait, on oublie d’être soi-même.

Alors n’ayez pas peur d’être critiqué ou rejeté. Au contraire regardez-la bien en face et préférez ne pas être aimé plutôt que d’être aimé pour ce que vous n’êtes pas.

Soyez prêt à payer le prix d’être vous-même, car c’est ça qui est essentiel.

Et souvenez-vous que vous attirez le fruit de votre peur. Alors plus j’ai peur d’être critiqué et plus je vibre la peur de la critique et plus je reçois des critiques.

Cinquième conseil : amener une réponse à la critique peut être nécessaire

Cela dépend de la critique que vous allez recevoir mais si elle concerne votre mode de vie, par exemple, il peut être nécessaire de poser des limites.

Pour ça, il est important d’utiliser des techniques de communication bienveillantes. C’est-à-dire que l’on ne parle que de soi, en exprimant son ressenti. Nous avons des points de désaccord et c’est normal. Les personnes qui nous entourent sont différentes de nous. À tel point que nous pouvons avoir l’impression de ne pas vivre sur la même planète.

Cependant nous ne devons pas imposer notre mode de vie ou de pensée à autrui. Nous devons être tolérants. Nous n'avons pas besoin d'être d'accord sur tout, que ce soit avec les gens que l’on aime ou que l’on côtoie régulièrement.

Donc la réponse peut être nécessaire pour que la même critique ne revienne pas sans cesse. Également pour ne pas culpabiliser car si on ne répond pas en clarifiant la limite, par la suite on risque de s’en vouloir et de ruminer.

Alors on pense ruminer parce qu'on en veut à l'autre mais la plupart du temps, on s’en veut à soi. Du fait de ne pas s'être soutenu nous-mêmes. Et c'est important d'être là pour soi et de réaffirmer la limite quand elle mérite d'être posée ou reposée. 

Sixième conseil : la critique ne nécessite pas toujours de réponse

Parfois la critique c'est juste un jugement de valeur. Et si je répondais à cette critique, ça voudrait juste dire que j'essaye d'avoir raison. Ça c'est le coup de mon ego, d'essayer d'avoir raison. C'est à nous de faire la différence entre les critiques qui demandent une réponse et celles qui n'en demandent pas.

Je prends l'exemple de mes vidéos juste pour illustrer. Quand j'ai commencé, les commentaires négatifs, je les supprimais parce que je ne voulais pas que la terre entière voie ces jugements-là. Puis dans un second temps, je me suis dit : "non, je ne les supprime pas mais j'y réponds". En fait, j'étais juste en train de me justifier d'être qui je suis et de parler de la manière dont je parle.

Et aujourd'hui j'ai laissé tomber, les jugements n'appellent pas de réponse puisque ce serait vouloir avoir raison. Et on ne fait pas changer l’avis de quelqu'un, malgré lui. Donc parfois, il n'y a pas de réponse à avoir, il faut juste chercher à l’intérieur de soi ce que cette critique vient chercher. Se demander pourquoi ça m'atteint autant ? Souvent, ça revient au premier point qui est : il y a peut-être quelque chose dans ma personnalité que je n'accepte pas de voir. Et quand on met le doigt dessus, ça déclenche une réaction en moi.

Septième conseil : la critique est inévitable

Il y a un point qui est extrêmement important pour moi dans la critique, c'est que tout n'est pas bon à prendre. Dans la critique que m'adresse l'autre, il y a tous ses jugements de valeur, et toutes ses croyances. Donc ce n'est pas parce que l'autre me dit que je suis trop ceci ou pas assez cela que je le suis réellement. J'ai fait la démarche de me dire "est-ce qu'il y a une part de vérité ?", mais parfois la réponse est un grand NON. Pour pouvoir être conscient de cela, souvenez-vous que nous avons tous des manières de penser différentes.

Donc c'est important et ça c'est vraiment la clé pour moi, de savoir qui on est. Peu importe ce qu'on peut me dire, c'est à moi de savoir qui je suis parce qu'au moment où je sais qui je suis, j’évolue. Tout en étant capable de faire preuve de discernement et de redonner à l'autre ce qui lui appartient afin de ne pas en faire un poids pour moi. Car ce n'est pas parce qu'on me dit que je suis bleu que je suis bleu. C'est à moi de définir ma couleur et c'est vraiment ce qui me tient à cœur pour vous.

Et c'est vraiment ce qui m'anime à faire toutes ces vidéos et ces articles. C'est de vous amener à prendre conscience de qui vous êtes. De votre valeur pour être solide dans votre vie et ne pas être une girouette qui essaye de s'adapter sans cesse aux autres pour plaire parce qu'encore une fois, vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Mais ça, ce n'est pas le plus important.

Accéder à mon coffret gratuit :

0 commentaires(s)

Ajouter un commentaire