stress_blogue
  • Facebook
  • Twitter
  • Buffer
  • Google+
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Tumblr
Ca y est, nous y sommes ! L’heure de la rentrée a sonné. C’est une période stressante pour bon nombre d’entre nous alors comment faire en sorte que cette année, le stress ne passe pas par vous ? 😉

La rentrée et moi, disons que ce n’est pas une grande histoire d’amour ! Petite déjà, j’étais très angoissée à la fin des vacances, la phobie scolaire n’était pas loin… Ensuite, forcément, avec ma carrière d’enseignante, j’ai toujours gardé ce mal de ventre quand je voyais la fin août arriver. Dire que je stressais est un faible mot. J’étais plus proche de l’angoisse, de la peur d’y retourner. Peur de retrouver mes élèves, peur de retourner dans le rythme de fou : travail, enfants, maison… J’étais triste aussi : triste aussi de me séparer de mes enfants, de voir les membres de ma famille retourner chacun dans leur « case », séparés les uns des autres. J’ai pleuré plus d’une fois, eu des maux de ventre incroyables, et même prié, en vain, pour que quelque chose se passe et empêche cette maudite rentrée ! Les choses sont bien différentes pour moi aujourd’hui parce que j’exerce un métier que j’aime, et que j’ai grand plaisir à vous retrouver. Et en même temps, je garde ce petit pincement le premier matin en rentrant seule à mon bureau après avoir déposé mes enfants à l’école.

Je veux donc vous dire deux choses, si la rentrée est pour vous un stress :

  1. Je vous comprends ! 😉
  2. Il est possible de faire autrement. Comment ? En appliquant ces conseils que je vous partage :

1. Identifiez vos peurs.

Ce que nous appelons « stress » sans arrêt dans notre société, est en fait de la peur. Nous préférons le terme stress, plus facile à assumer que de s’avouer que la peur nous paralyse. Et en même temps, nous sommes ici ensemble pour regarder les choses en face, oui ? Alors, prenez un papier, un crayon et notez ce qui vous fait peur dans cette rentrée.

2. Remettez vos peurs en question.

La plupart de nos peurs reposent sur…du vent ! Elles ne sont pas fondées. Prenez donc vos peurs une par une et posez-vous les questions suivantes :

  • Est-ce possible que cela se produise ? Est-ce que cela m’est déjà arrivé?
  • Si la réponse est non, alors l’affaire est réglée : passe à la peur suivante !
  • Si la réponse est oui, continuez à questionner :
  • Si ce qui vous fait peur se produit, comment pourrez-vous réagir ?
  • Quelles sont les ressources dont vous disposez et auxquelles vous pourrez faire appel ?
  • Quelle sera la bonne personne pour vous aider ? En quoi est-ce que cela sera « un mal pour un bien » ?

En creusant au fond de chacune de vos peurs, vous vous apercevrez sans doute, que même dans le pire des cas, le soleil continuera à se lever, et vous, à vivre 😉

3. Remerciez pour les bons moments que vous avez passés en vacances et laissez-les aller.

Ne vous accrochez pas au passé, jamais. Ne vous torturez pas avec des phrases comme « oh là là, c’était tellement bien, si seulement je pouvais retourner en arrière » : vous ne le pouvez pas ! Acceptez-le, et remettez-vous dans le flux de la vie.

4. Prenez du temps pour vous.

Ne tombez pas dans le panneau de foncer tête baissée dans vos « priorités » (qui souvent n’en sont pas d’ailleurs). Vous risqueriez de perdre toutes ces belles réservez d’énergies accumulées, en quelques jours seulement. Gardez du temps pour vous, chaque jour, juste pour ETRE, et non pour FAIRE.

5. N’endossez pas le stress de vos enfants.

Nous sommes très douées pour ça, non ? Stresser pour eux, voire même leur faire monter le stress ! Il s’agit de leur parcours, pas le vôtre. Donnez-leur la main, prêtez-leur l’oreille avec tout votre amour. Accueillez leurs peurs éventuelles, sans les balayer d’un revers de main avec une bonne vieille phrase comme « Mais non c’est rien, tu n’as pas de raisons d’avoir peur, vas te coucher ». Nous savons vous et moi que cela ne fonctionne pas. Pourquoi ne pas faire faire à votre enfant l’exercice que je vous ai donné ci-haut pour vos propres peurs ? 😉

6. Allez au bout de vos bonnes résolutions.

Chaque été est propice à la prise de décision : cette année, c’est décidé, ça va changer ! Et chaque été, le constat est souvent le même : le temps et nos excuses ont eu raison de ces résolutions et nous en sommes toujours au même point. Cela entraîne encore davantage de frustration et encore moins de confiance en nous. Alors, si vous souhaitez vraiment que cette année soit différente, prenez une feuille et notez ce que vous voulez changer, maintenant. Notez ensuite pourquoi vous voulez le changer, ce que cela vous donnera une fois votre objectif atteint. Terminez ensuite avec la première action que vous pouvez faire, AUJOURD’HUI pour vous rapprocher de la meilleure version de vous-même. Pas demain : maintenant ! Et notez-la à votre agenda : tout ce qui n’est pas planifié n’est souvent pas fait 😉

Vous allez alors pouvoir créer une vraie dynamique en ce début d’année scolaire, et envisager ainsi cette période comme un passage obligé vers la femme que vous voulez devenir.

 

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This