S’il est un mot difficile à dire, et difficile à entendre, c’est bien « NON ». Nous avons bien du mal à avoir une relation saine avec ces 3 lettres… Comment apprendre à dire non facilement ?

  • Facebook
  • Twitter
  • Buffer
  • Google+
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Tumblr

Si vous lisez cet article, c’est sans doute que vous avez un mal fou à dire NON aux autres. Je suis certaine que cette scène va vous parler :

Vous courrez après le temps, vous n’avez pas une minute à vous, entre votre travail, les enfants, la maison… Vous rêveriez de vous posez. Là, le téléphone sonne et c’est votre amie Nadine qui vous demande un service que vous n’avez pas du tout envie de lui rendre. Non pas que vous n’aimiez pas Nadine, mais vous aviez prévu autre chose au programme. Votre corps entier vous dit NON ! Et là, pour on ne sait quelle raison bien enracinée en vous, vous entendez votre bouche dire « ben…ok », ou « j’avais autre chose de prévu » qui débouchera après 2 phrases, sur un « ok, d’accord ».

Vous raccrochez et vous êtes écœuré(e) : Nadine doit bien se douter que cela ne vous arrange pas. Non mais quel culot ! Elle ne pense vraiment qu’à elle.

C’est vrai : elle pense à elle. Elle a besoin, et elle vous demande si vous pouvez le combler. Quoi d’étonnant à cela ?

En fait, vous êtes, consciemment ou inconsciemment, en colère contre vous, parce que, encore une fois, vous n’avez pas été fichu(e) de dire NON ! Encore une fois, vous avez eu peur : peur de décevoir, peur de ne plus être aimé(e), peur d’être jugé(e), rejeté(e)…

Est-ce que cela vous rappelle une scène vécue ? 😉

Devinez pourquoi je peux vous en parler aussi bien…

Moi aussi, j’ai longtemps été une handicapée du NON, une hémorragique du OUI !

Et puis j’ai réalisé que ce comportement ne créait rien de bon, ni pour moi, ni pour les autres. J’ai donc appris à dire non, avec détachement et sans culpabilité.

Soyons clairs : si je l’ai fait, tout le monde peut le faire 😉 Cela demande du courage, de la persévérance, de la compassion pour cette partie de nous qui n’ose pas s’affirmer et qui a tellement besoin d’amour. Cela demande aussi quelques clés que je veux vous partager aujourd’hui.

Voici 4 conseils pour apprendre à dire non facilement :

1. Reprenez votre pouvoir : arrêtez de penser que vous n’avez pas le choix, que vous ne pouvez pas dire non. Vous avez toujours le choix, en revanche, vous n’êtes pas toujours disposé(e) à en assumer le prix. Avouez que la nuance est de taille ! Personne ne peut vous imposer quoi que ce soit, sans votre autorisation. Vous avez le droit de dire non, et vous êtes le(la) seul(e) à pouvoir vous en donner la permission.

2. Laissez leur pouvoir aux autres : Il arrive que nous ne disions pas non, car nous pensons que la personne qui nous demande un service sera alors perdue sans nous. Oui, il y a une partie de nous qui aime se sentir irremplaçable ! Or, personne ne l’est. Je sais, c’est dur, mais c’est comme ça ! 😉 La personne qui vous a demandé de l’aide est puissante, tout autant que vous l’êtes. Si vous ne répondez pas à sa demande, elle trouvera en elle, ou en quelqu’un d’autre, les ressources dont elle a besoin.

3. Arrêtez de jouer à Mme Irma ! Savez-vous ce qui nous complique la tâche ? Nos soit-disant dons de voyance ! 😀 Nous croyons pouvoir deviner ce que l’autre va dire, ou penser, ou ce qu’il va se passer si nous disons NON ! Arrêtez de prévoir ce que votre interlocuteur va dire! Contentez-vous de dire ce qui est présent pour vous, et laissez l’autre personne réagir comme bon lui semble ; cela ne vous appartient pas.

4. Mettez les formes ! Il y a dire non…et dire non ! 😉 Il est possible de dire non avec élégance. Il est possible d’entendre le besoin de l’autre, tout en lui expliquant que nous ne pouvons y répondre. C’est la base de l’assertivité.

5. Entraînez-vous ! Dire non est un muscle. Si vous vous exercez, vous vous surprendrez à dire non de plus en plus facilement, avec détachement et sans culpabilité. Commencez par dire non sur de petites choses sans importance, sans conséquences, et monter progressivement le volume sur le challenge, et la taille des NON !

Notre vie est une succession de choix. Pour choisir, il nous faut dire OUI à certaines choses, ou personnes, et NON à d’autres. On ne peut, ni tout faire, ni plaire à tout le monde, c’est un fait que nous savons. Il nous reste à l’appliquer, en apprenant à dire de vrais OUI, et de vrais NON, aux autres, à nous-même, et à la Vie.

Ma question coaching du jour pour vous :

A qui, ou à quoi dîtes-vous oui du bout des lèvres en ce moment, alors qu’au fond de vous, cela fait un grand NON ? N’hésitez pas à nous partager vos réponses en commentaires à cet article.

Si vous êtes prêt(e) à faire un grand pas de plus, si vous êtes prêt€ à reprendre votre main, maintenant, et que vous sentez que vous voulez m’avoir à vos côtés pour le faire, je vous invite à découvrir ma formation « 21 jours pour reprendre votre vie en main ». Pour en découvrir tous les détails, cliquez ici : Découvrir la formation!

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This