« Je voudrais trouver ma place »
Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu cette phrase en coaching.
Je n’ai pas compté non plus le nombre de fois où, moi aussi, j’ai eu cette pensée.Je sais ce que l’on ressent quand on a le sentiment de « jouer » à être quelqu’un d’autre, et je sais aussi que ce jeu ne nous amuse pas du tout.

  • Mais comment quitter ce jeu ?
  • Comment devenir enfin qui nous sommes ?
  • Comment trouver notre place ?

Si vous vous posez ce type de questions, je veux vous donner des clés dans cet article pour que vous puissiez, enfin, trouver votre place.

Tout d’abord, intéressons-nous à la question :

Pourquoi est-ce que tant de personnes ne se sentent pas à leur place, dans leur propre vie ?

  • Question intéressante n’est-ce pas ?
  • Comment est-ce possible ?
  • Le jour de notre mort, c’est bien notre nom qui sera inscrit sur notre pierre tombale non ?

Celle-ci sera le vestige de NOTRE vie, et pas de celle du voisin !
Alors comment se fait-il qu’en vivant cette existence, tant de personnes aient le sentiment de ne pas être à leur place ? Serait-il plus juste d’écrire sur nos tombes :
« Ci-gît le masque que portait Jeanine. Qui elle était vraiment n’a jamais vécu »
Ça fait froid dans le dos, non ?
Et pourtant, nous ne sommes pas loin de la réalité, pour nombre de personnes.

Comment en est-on arrivé à ce que tant de personnes ne sentent pas à leur place? En se sur-adaptant.

Je ne parle pas ici de l’adaptation qui a permis la survie de notre espèce.
Je parle du stade au-dessus !

La sur-adaptation :

  • c’est rentrer dans le moule de ce que l’on croit que les autres attendent de nous.
  • C’est avoir des blessures, ne pas en tenir compte, et porter des masques pour les cacher. Des masques qui font que, au lieu de s’apaiser, nos blessures crient de plus en plus fort au fil des années.
  • C’est faire nos choix en fonction de peurs, en niant ce qui demande à vivre à l‘intérieur de nous : nos rêves, nos désirs, nos projets…
  • C’est se couper complètement de notre intuition, de notre âme, de notre corps, et vivre comme des robots qui se nourrissent d’argent, de pouvoir, de consommations, et de reconnaissance.

Et puis, au fil du temps, on a le sentiment de vivre la vie de quelqu’un d’autre.
On ne sait même plus à quoi ressemblerait le jeu si on y jouait qui nous sommes.
On en oublie d’ailleurs que la vie est un jeu. Le jeu du JE.
Alors, on rêverait de prendre notre place, mais on ne sait plus où elle se trouve.

Où est notre place ?

La réponse est simple : elle est là où nous sommes !

Non, non, ce n’est pas une plaisanterie !

Si vous voulez trouver votre place, gagnons du temps : vous y êtes déjà ! ☺
Je ne dis pas qu’il n’y a rien à changer dans votre vie.
Je dis simplement que vous êtes aujourd’hui exactement au bon endroit, à votre place.

Pensez-y un instant :

Qu’est-ce que cela changerait si, aujourd’hui, vous arrêtiez de croire que vous n’êtes pas à la bonne place, voire même que vous n’avez pas de place ?

N’hésitez pas à me laisser votre réponse en commentaire à cet article 😉

Donc, vous êtes exactement au bon endroit dans votre vie aujourd’hui, pour tirer les enseignements que vous avez à tirer de votre expérience.

En gros :

  • tant que vous pensez que vous n’êtes pas à votre place dans votre logement, vous passez votre temps à vouloir déménager.
  • Lorsque vous acceptez que vous devez garder votre logement, vous commencez à regarder ce que vous devriez changer pour qu’il vous plaise.

C’est la même chose avec votre vie :

  • C’est votre vie. Tant que vous pensez que vous n’êtes pas à votre place, vous pouvez envier les autres, ceux qui, selon vous, ont plus de « chance ». Vous pouvez vous sentir frustrée, ou impuissante.
  • Quand vous réalisez que c’est VOTRE vie, et que vous ne pouvez l’échanger avec celle de votre voisine, vous commencez alors à regarder ce que vous pourriez changer pour vous sentir à votre place.

Pour vous aider, je vous invite à noter sur une feuille tous les éléments qui vous font croire que vous n’êtes pas à votre place aujourd’hui, dans votre propre vie.
Ensuite, notez sur une autre feuille, ce que vous aimeriez, à la place de ce que vous avez écrit précédemment.

  • Comment pourriez-vous redonner VOTRE couleur à votre vie ?
  • Comment pourrait-elle vous ressembler davantage ?
  • Où vivriez-vous ? Avec qui ?
  • Quelle serait votre activité, vos loisirs ?
  • A quoi ressembleriez-vous ?
  • Qu’oseriez-vous faire ?

Prenez le temps de répondre à ces questions dont les réponses sont précieuses.

Cessez de croire que vous n’êtes pas à votre place dans votre vie : vous y êtes, et ce que vous avez à faire, c’est de vous réapproprier vraiment votre place.
C’est de faire les changements que vous voulez voir se produire pour que votre vie vous ressemble.
Reprenez les rênes de votre vie.

Si vous voulez aller plus loin sur « comment créer les changements dont vous avez envie », vous pouvez lire l’article 3 outils puissants pour créer la vie de vos rêves… ou celle de vos cauchemars

Prenez pleinement votre place, même si cela vous fait peur. C’est un cadeau que vous vous faites, et que vous faites aussi au Monde.

  • Facebook
  • Twitter
  • Buffer
  • Google+
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Tumblr
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This