De nombreuses personnes ressentent un vide intérieur. sans pouvoir mettre des mots dessus. Cette sensation peut être angoissante. Comment peut-on en sortir, et surtout que vient-elle nous dire?

Avez-vous l’impression au fond de vous qu’il vous manque quelque chose… sans savoir clairement ce que c’est ?

Ressentez-vous comme un vide à l’intérieur de vous, que vous ne parvenez, ni à combler, ni à comprendre?

C’est un sentiment que je connais bien : il m’a habitée pendant des années…

On m’avait vendu l’idée (et soyons claires, je l’avais achetée !), que si je travaillais bien à l’école, j’aurais un métier. Et puis, j’aurai un conjoint, des enfants, une maison, de l’argent, et le jour où j’aurai tout ça, alors, ce jour-là je serai heureuse.

Ce jour est venu…

J’avais alors une vie tout à fait « normale », qui en aurait fait rêver plus d’une: un mari aimant, des enfants adorables, un poste d’enseignante dans la fonction publique, une maison… Il ne manquait plus que la labrador et le camping car à ce joli tableau! 🙂

Seulement voilà, je ne me sentais pas pleinement épanouie.

Je vivais avec une angoisse chevillée au ventre quasi en permanence.

J’avais l’impression d’être vide à l’intérieur.

Je n’étais pas malheureuse : je me le disais souvent d’ailleurs pour me raisonner. « Il y a pire que toi », « tu n’as pas le droit de te plaindre », « regarde ce que tu as »…

Autant de phrases que je me suis dites de nombreuses fois pour essayer de m’apaiser.

J’en arrivais à cette conclusion:  je n’étais pas malheureuse, mais… Seulement voilà, justement, il y avait un MAIS.

Il m’a fallut la mort de mon père pour commencer à mettre des mots sur ce vide que je ressentais.

Sa mort a eu l’effet pour moi d’une énorme claque (le mot est faible) qui m’a réveillée de cette illusion de bonheur que j’avais construite.

J’ai réalisé que la vie était courte. MA vie était courte, trop courte pour être petite.Trop courte pour que je continue à jouer à être quelqu’un d’autre, juste pour que les autres m’aiment.

J’ai réalisé que j’en avais assez de dire « OUI » alors que je pensais « NON ».Assez de ce travail dans lequel je ne m’épanouissais plus.Assez de ce poids que je portais chaque jour sans savoir qui m’en avait chargée.

Je rêvais de me sentir légère, de vivre dans la sérénité, même quand la vie se déchaîne.

J’ai pris conscience que ce vide que je ressentais depuis tant d’années était un vide existentiel : je ne trouvais pas de sens à ma vie.

J’ai alors commencé un long chemin vers des retrouvailles qui m’ont permis de sortir du vide intérieur que je ressentais: les retrouvailles avec moi-même.

Voici 17 clés pour que vous puissiez, vous aussi, vous libérer de cette sensation de vide intérieur:

  • Facebook
  • Twitter
  • Buffer
  • Google+
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Tumblr

Ne cherchez pas à la fuir:

Regardez-la bien en face. Elle est là pour vous apporter des réponses qui peuvent changer votre vie pour le meilleur.

N’essayez pas de la combler par l’extérieur:

C’est un vide intérieur que vous ressentez. Rien ne sert d’essayer de le remplir en faisant les boutiques, en vous remplissant de nourriture, en buvant de l’alcool, en partant en vacances… Si ces stratégies peuvent le cacher 5 minutes, elles ne peuvent le combler.

Considérez-la comme une opportunité:

C’en est vraiment une! Même si elle n’en a pas l’air! Si vous accueillez cette sensation de vide, vous aurez l’opportunité de donner une dimension supérieure à votre vie.

Lâchez prise:

Ressentir ce vide intérieur vous agace peut-être, vous angoisse. Une chose est sûre, ces émotions ne vont pas contribuer à votre mieux-être. Acceptez ce que vous ressentez, sans vous y accrocher.

Ne dramatisez pas:

Ressentir ce vide aujourd’hui ne signifie pas que vous le ressentirez pour le reste de votre vie. C’est un passage pour vous ouvrir à autre chose.

Ne culpabilisez pas:

Vous AVEZ peut-être tout pour être pleinement heureux(se), mais vous sentez qu’il vous manque quelque chose, et… vous avez le droit! Ce qui est en question n’est pas ce que vous avez, mais ce que vous ETES.

Ralentissez:

Pour combler  ce vide, vous avez besoin d’écouter ce qui dort en vous depuis trop longtemps. Vous ne l’entendrez pas en courant à 100 à l’heure.

Arrêtez de faire semblant:

Vous portez des masques pour que les autres vous aiment. Vous dîtes OUI quand vous pensez NON. Vous rendez service, mais à contre coeur. Vous êtes simplement coupé(e) de vous-même depuis trop longtemps. il est temps d’ouvrir la porte de l’authenticité.

Faîtes de la place au silence:

Les réponses sont en vous. Vouloir les entendre en ayant du bruit en permanence autour de vous, c’est vouloir entendre un moineau dans une discothèque: c’est impossible.

Connectez-vous à la nature:

Passez du temps dans la nature le plus souvent possible. Vous vous reconnecterez à l’essence même de la Vie.

Contribuez:

Combler votre besoin de contribution redonnera instantanément du sens à votre existence. Identifiez ce que vous pouvez donner, et à qui: du temps, un sourire, une parole, du soutien, de l’argent…

Donnez du sens à votre quotidien:

Ce vide existentiel peut faire que vous vivez votre vie comme un robot. D’ailleurs il prend aussi racine dans notre vie en mode « robot ». Faîtes chaque chose comme si vous étiez venu(e) sur Terre, juste pour effectuer cette chose.

Remettez de la joie dans votre quotidien:

Expérimenter la joie vous reconnecte à la Vie en vous. Faîtes une large place à cette émotion dans votre quotidien.

Faîtes de la place à votre créativité:

C’est une clé pour développer votre intuition. Vous êtes peut-être convaincu(e) que vous n’êtes pas créatif(ve)?

Nous le sommes tous et toutes. Il suffit de trouver le bon support: cuisiner, chanter, écrire, peindre, dessiner, coudre..

Ou bien vous savez que vous êtes créatif(ve), mais vous ne prenez pas le temps? Considérez que ce temps est investi de la plus belle des manières puisqu’il va vous permettre de développer votre intuition, et ainsi, de recevoir de précieux messages.

Apprenez à vous aimer:

Le vide existentiel peut se remplir par l’amour: l’amour de soi, l’amour de la vie, et ensuite l’amour des autres. Ce que vous ressentez en ce moment vous indique qu’il est temps de plonger à l’intérieur de vous pour vous aimer vraiment.

Ne reportez pas vos projets à plus tard:

Avez-vous des projets que vous reportez sans cesse?

Que feriez-vous si vous n’aviez pas peur? Sentez-vous comme vous vous sentiriez tellement mieux si vous OSIEZ prendre le risque de réaliser vos rêves?

Reconnectez-vous à la gratitude:

Cette émotion est une des plus élevées vibratoirement. Plus vous remercierez la vie pour ce que vous vivez, mieux vous vous sentirez et plus vous accélèrerez votre réussite dans tous les domaines de votre vie.

En appliquant ces clés, vous sortirez de ce sentiment de vide intérieur.

Votre vie prendra alors tout son sens.

Je souhaite que chacun de vous puisse connaître cette certitude d’être sur SON chemin, cette foi d’être dans sa mission de vie. C’est ce qui m’anime dans mon travail à vos côtés, parce que nous avons tous un rôle spécifique à jouer dans ce monde et une contribution à lui apporter.

Si vous êtes prêt à reprendre votre main, maintenant, et que vous sentez que vous voulez m’avoir à vos côtés pour le faire, je vous invite à découvrir ma formation « 21 jours pour reprendre votre vie en main ». Pour en découvrir tous les détails, cliquez ici: Découvrir la formation!

27 Commentaires

  1. *Sophie* 2coeuracoeur
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Coucou, Nathalie,
    Je me retrouve tellement dans ton commentaire que je t’en remercie vivement!!!
    Je crois que nous sommes nombreux à nous réveiller…
    Fasse que cette fin d’Année vous apporte tout le Bonheur, la Paix et la Sérénité,
    souhaités.
    Merci pour qui tu Es!!! Merci d’accompagner toutes les Nouvelles Lumières!!
    Merci pour notre Rencontre!!!
    2coeuracoeurment vôtre…
    Belles Fêtes.
    *Sophie*

    Réponse
    • Nathalie
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Sophie,
      L’heure est effectivement à l’éveil de conscience et c’est une très bonne nouvelle! 🙂
      Merci de ton message qui me touche en plein coeur.
      Je te souhaite le meilleur Sophie.Bien à toi
      Nathalie

      Réponse
      • Marjorie
        • Facebook
        • Twitter
        • Buffer
        • Google+
        • Pinterest
        • LinkedIn
        • Tumblr

        Mon schéma est iddentique.
        C’est ma mère qui est morte….et tout a explosé. ..implosé surcharge de travail …et femme parfaite qui gère tout !! Soi disant…
        Depuis 2 ans je laisse le temps au temps ….le souffle de vie que je veux gardé et attisé un peu tout ls jours sera pour être MOI .
        et personne d’ autres.

        Réponse
  2. eddy
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Moi aussi, j’ai eu denormes crises de panique avecvdes angoisses exustentielles terribles. Jusqua la derealisation. Puis ce moment de latence, comme ci tout etait fini sans savoir pourquoi. Il faut juste vivre et apprecier le moment present, faire ce quil faut. Peut etre le reste suivra t il naturellement. Jai comme un doute…

    Réponse
  3. Spinazzé
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour Nathalie, cela fait quelques semaines que je reçois tes messages. Ils expriment exactement ce que je ressens. Je suis étonnée et en même temps soulagée de voir que je ne suis pas la seule à ressentir tout cela. Tes vidéos m’aident à y voir plus clair même si pour l’instant il y’a encore pas mal de brouillard. Je ne sais pas encore quelle direction prendre mais je ne lutte plus pour refouler mes émotions et ça me soulage vraiment d’un sentiment de culpabilité car coMme tu le décris, j’ai théoriquement tout pour être heureuse. La nuance que tu apporte « ce n’est pas avoir mais être qu’il faut regarder » est essentiel. Merci beaucoup pour ce que tu apportes.

    Réponse
  4. Adeline
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Je me sens vraiment mieux de lire cela et voir que je ne suis pas la seule avec ce sentiment qui nous « bouffe » notre énergie et notre bonne humeur… Et je me sens encore mieux de savoir qu’on peut s’en sortir, que vous y êtes arrivée.
    Je connaissais déjà la plupart des pistes que vous avez donné mais il faut savoir les appliquer. Je fais de mon mieux, en espérant qu’un jour, je me sentirai pleinement épanouie et que mon mental aura cessé de prendre le dessus.

    Réponse
    • Nathalie
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      C’est vraiment ce que je vous souhaite Adeline. Oh que non, vous n’êtes pas seule 😉 Nous sommes très nombreux à être en chemin, ce beau chemin de la re-connexion à soi. Je vous souhaite une belle route et j’espère vous aider à cheminer.

      Réponse
  5. bayle david
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    bonjour a toutes
    je m’appelle DAVID j’ai 44 ans et je viens de lire tous vos commentaires et je trouve beaucoup de similitudes avec ma situation et mon ressenti.
    depuis maintenant trois ans je suis plongé dans une souffrance que je ne comprend pas un vide un sentiment de solitude alors que je suis très entouré.
    je vis depuis 18 ans avec mon compagnon tout pour etre heureux mais ma vie a basculé et je souffre d’angoisses d’un vide de peurs de lassitude.
    je ne sais comment en sortir j’ai vu tellement de monde psy,guérisseurs,thérapeutes mais rien pas de déclic juste de la souffrance je suis perdu.

    Réponse
    • Nathalie
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Merci de votre message David.
      Je comprends votre ressenti et je sais combien il est souffrant.
      J’espère que vous trouverez sur mon site des clés pour alléger votre souffrance.
      Si un jour le coeur vous appelle à ce que nous travaillions ensemble pour alléger votre chemin, je serais là pour vous.
      D’ici-là, je vous souhaite le meilleur David.
      Nathalie

      Réponse
  6. Mélanie
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour Nathalie,
    ça fait quelques mois
    que je te lis,
    que je « pratique » de plus en plus les clés que tu nous offres. ..
    que je me réveille et me révèle à moi même…
    ma vie est de plus en plus « simple », de plus en plus agréable et je m en étonne!
    Merci infiniment pour ta lumière qui nous accompagne doucement en dehors du « cahot Intérieur! dans lequel on était prisonnier ( inconsciemment volontairement?? )
    il fait de plus en plus beau dans ma vie!
    Tu me re »lis » à mon « natal », Nathalie.
    J ai beaucoup de gratitude envers ta générosité.
    Maman Mélanie

    Réponse
    • Nathalie
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Wow…
      Quel cadeau Mélanie!
      Tes mots me touchent profondément.
      Je n’avais jamais fait ce lien dans mon prénom 😉
      Merci de fond du coeur d’avoir pris le temps de me les écrire.
      Je te souhaite le meilleur et je suis heureuse de pouvoir apporter mon contribution sur ton chemin.
      De tout coeur avec toi
      Nathalie

      Réponse
  7. Marie
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Etre si choyée, et pourtant se sentir si perdue et seule. Ce vide m’isole, m’engourdie me fait tourner en rond et m’epuise. Ce n’est pas une deprime combinee a une devalorisation,… c’est un vide , une difficulté a passer au travers des epreuves, de diverses pertes.
    Je suis lucide et comprend ce que vous dites, et pourtant cela ne change rien de mon etat d’âme perdue etre de tristesse!

    Réponse
    • Nathalie
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Merci de votre message Marie.
      En fait, cela se passe à 2 niveaux en nous: notre intellect comprend des choses, il acquiert des théories, et en même temps, nous avons à faire « redescendre » cette info, pour créer le changement concret.
      C’est une intégration au niveau du corps, des comportements qui permet ce changement.
      Je vous invite à vous faire accompagner pour créer ce changement, car il est souvent difficile de le faire seule.
      Ecoutez votre coeur, il vous guidera vers la bonne personne pour vous guider sur votre chemin.
      Si votre coeur vous guide vers moi, je vous aiderais avec plaisir.
      je vous souhaite le meilleur.

      Réponse
  8. Batllo
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    J’ai 61 ans. Je suis en invalidité depuis 2012 pour dépression sévère. J’ai compris que ma souffrance dépend d’un syndrome d’abandon.
    Pour me permettre de survivre, toute ma vie j’ai déployé une énergie surhumaine aussi bien dans ma vie professionnelle que dans ma vie privée. J’étais la joie de vivre, la rigolote….jusqu’à l’épuisement.
    Depuis 2012, j’ai quitté mon conjoint (32 ans de vie commune ), j’ai été licenciée pour invalidité, mes parents sont décédés..
    J’ai un frère qui s’est suicidé, je pense que nos souffrances sont semblables.
    Bref, aujourd’hui je ressens un vide qui me terrifie. J’ai une impression de mort, d’être seule comme sur une île déserte.
    Je me débats et je retombe sans cesse.

    Réponse
    • Nathalie
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Merci de vos mots Marie.
      Ils me touchent profondément.
      Avant toue chose, je veux vous dire que n’êtes pas seule, et que vous ne le serez jamais, même si vous pouvez en avoir l’impression.
      C’est une grande période de révolution que vous semblez traverser, avec tous ces changements dans votre vie.
      Cette souffrance ne vous arrive pas à vous. Elle arrive POUR vous.
      De toute cette souffrance peuvent naitre de grandes choses, vraiment.
      Je sais combien c’est difficile, combien, quand c’est trop, c’est trop!
      Et en même temps, je sais aussi que vous avez cette pulsion de vie à l’intérieur de vous.
      Cette petite étincelle qui sait que sa vie n’est pas finie. Qui sait que cette souffrance peut s’apaiser et faire naitre de belles choses.
      Je vous invite à souffler sur cette étincelle Marie, parce qu’un grand feu peut naitre de cela.
      J’espère que ma réponse vous aidera. N’hésitez pas à venir nous rejoindre dans la communauté Eveil à Soi si vous en ressentez l’envie. Ce sera une joie de vous accueillir.

      Réponse
    • Jihane
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour,
      J’ai 43 ans et je souffre de depression depuis 27 ans. Je me suis mariee pour ne pas me suicider. J’ai enfante et j’ai eu mon doctorat. Mais je ressens toujours un sentiment de vacuite existentielle que rien ne peut combler. Mon frere s’est suicide et mon autre frere vit dans une reclusion solitaire.

      Réponse
  9. Margot
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour, merci pour ce post !
    Une petite question : Comment as tu fais pour enlever ton masque ?
    Cela fait tellement longtemps que je le porte que je ne sais même plus comment moi je suis ! Même devant ma familles je me comporte selon « ce qu’on attend de moi »

    Réponse
    • Nathalie
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Je te comprends Margot! Je l’ai moi aussi vécu!
      Le premier pas que tu peux faire est de prendre conscience des comportements que tu mets en place quand tu te caches derrière ton masque. tu sais que ton corps est très doué pour te faire remarquer quand tu es alignée avec quelque chose, et quand tu ne l’es pas 😉
      Ensuite, ton chemin, comme le mien, consiste à devenir qui tu es: à découvrir celle que tu es vraiment, sans toutes ces couches de protection que tu portes.
      C’est un chemin sur lequel je me suis faite coacher, accompagner, parce que j’étais tellement prise dans mes fonctionnements, que je n’y voyais plus clair du tout, et je ne savais même pas par où commencer.
      Ce sera peut-être une piste pour toi aussi.
      En tout cas, je veux te dire que ton message montre à quel point tu as envie de tomber ce masque et c’est un excellent premier pas 😉
      Je te souhaite de devoir qui tu es.
      Nathalie

      Réponse
  10. Sev425
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Ohhhh j ai l impression d avoir ecrit ce message je suis exactement dans la meme situatio et je suis complètement perdue … je ne sais pas quoi faire je suis sous antidepresseur et l impression que ca ne fait meme plus d effet …. je suis mal … j ai peur de tout perdre car je ne supporte plus rien ni mon mari ni mes 2 amours de filles alors que je les aime plus que tout . Quelle vie d etre confronte a ca et ne pas savoir comment s en sortir ….

    Réponse
    • Nathalie
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Merci de votre message Séverine. Je suis touchée de vos mots, et de votre souffrance.
      Derrière elle se cache des messages, des changements à apporter, des choses à transmuter. Je sais que c’est difficile. Votre souffrance mérite d’être lue, accueillie, et comprise. Elle renferme des pépites pour votre évolution. Je vous souhaite du fond du coeur de les trouver Séverine, et si vous pensez que je suis celle qui peut vous y aider, je serai là pour vous.
      De tout coeur avec vous,
      Nathalie

      Réponse
  11. Chouch
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour,
    Je laisse ici un commentaire sans savoir si vraiment ça m apportera quelque chose.
    J’ai ressenti ce vide toute ma vie sans savoir ce que c était . J ai vécu pendant 15 ans avec des sentiments de colère et de haine sans savoir où, c était un masque. Je faisais souffrir mon conjoint sans savoir on jusqu au jour où il m’a poséun ultimatum, j ai donc fais une thérapie, qui m’a permis de comprendre un peu mes émotions, alors la colère et la haine ont disparu totalement, je me sentais très apaisée et ce grâce à de l emdr et un thérapie cognitive et comportementale, ça m a fait du bien et ce fut assez rapide .Mais en finissant cette thérapie, d un coup je me suis remise a penser à mon ex, j’ai repris contact avec lui , nous sommes tous deux dans des relations longue durée avec enfants, on a parler de se voir et de reprendre une relation tous les deux , j étais prête à tout quitter pr lui, lui voulait tester et decider après, je n étais pas d accord, c était pour moi impossible de tromper mon conjoint et je me disais que si vraiment on devait avoir une relation c était parce qu’il m aurait choisit moi et pas elle , un amour romantique et tragique (qui aurait engendrer de la souffrance autour ) , un peu comme dans les films quoi. Bref , après deux ou trois ultimatum que je lui ai fais , rien n a avancé.
    Mon conjoint actuel m aime, mon ex ne m a jamais rendu plus heureuse, et pourtant il est devenu mon obsession. Je ne comprends toujours pas pu je m accroche a lui alors qu’ilsemble ne pas me correspondre et que j ai quelqu’un qui m aime et que j ai aimé très fort. Je me sens moins amoureuse , moins de passion. Alors que je sais pertinemment que la passion passe avec le tempd.
    Je fais des séances de méditations pleine conscience , du yoga… mais rien ne me fait vraiment avancer.
    Des fois je me dis que je préférais comme j étais avant la thérapie au moins je ressentais des émotions très fortes. Plus maintenant.
    Je ne sais plus quoi faire. J ai pas envie de revoir un psy. J’ai envie de m en sortir « seule » mais je ne sais plus comment.
    J écris, je lis , je fais de la peinture des fois , du tricot, mais rien ne me comble vraiment.
    J en ai marre et maintenant je comprends enfin les gens qui ont envie de se suicider, une situation difficile qui perdure , on s enlise et on voit plus comment s en sortir en ayant tout essayé.
    Que pouvez vous me dire pr m « aider » ?

    Réponse
  12. Von Roth
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour, en lisant vos témoignages, ces derniers font échos et raisonnent en moi. Je suis un homme de presque 50 ans, marié à une merveilleuse épouse depuis près de 20 ans, 2 filles merveilleuses, un job qui me sied à merveille et dans lequel je suis épanouis… Et pourtant, comme vous je ressens un vide, une souffrance latente qui m’habite depuis si longtemps. Trop longtemps. Il y a une année, j’ai rencontré une femme, même âge, et je suis tombé fou amoureux d’elle. Durant tous ces mois, j’étais comblés de bonheur par les messages que l’on s’envoyait de temps à autre (elle était également en couple). A la fin de l’année, elle s’est séparée de son compagnon pour se permettre de vivre notre relation au grand jour. Je suis perdu. Totalement perdu: Je suis avec une merveilleuse femme et 2 merveilleuses filles. Mais malgré tout, je ne suis pas heureux car ce sentiment de vide me hante. La femme avec qui nous avons une relation « par messages » m’a fait revivre des émotions merveilleuses. Je me sentais revivre. Mais aujourd’hui je ne sais pas que faire : Partir la rejoindre pour combler (temporairement ?) ce vide. Ou rester avec ma famille et tenter de combler ce vide ? Merci pour votre lecture. Cela fait du bien déjà d’avoir pu poser mes émotions. Belle soirée à vous, André

    Réponse
  13. Gabriel
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Je ressend souvent ce manque. Je ne sais pas si c’est dû a mon manque d’experience (j ai 16 ans)
    Je ne suis pourtant pas qlq de renfermé sur lui meme au contraire…
    Mais des fois ce sentiment me reprend et je pleur…. Parfois je me reprend en me disant que je suis bète mais y a quelques fois comme aujourd’hui ou sa me fait mal.

    Réponse
  14. Mandy
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour,
    Merci pour ce message très réconfortant.
    Pour ma part c’est un vide que je ressens tous les matins dès le réveil … une tristesse m’envahit sans raison et au fur et à mesure que la journée passe (surtout au contact des personnes) ça va mieux …c’est très étrange comme sentiment.
    Et puis le vide affectif permanent…. je n’ai jamais été démonstrative mais c’est de pire en pire en prenant de l’âge..je ne ressens absolument pas le besoin d’amour, je vis avec quelqu’un qui compte beaucoup pour moi et ça me rend triste d’être comme ça…. je vois pas d’issue et je ne comprend pas ce mal être latent.

    Réponse
  15. Batllo
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Je ressens un vide immense.
    L’impression que ma vie est arrivée au bout.
    La perte de mes parents, de mon travail, la séparation d’avec mon conjoint…
    Je me bats, chaque jour est un combat.
    Je me rend compte que je ne fais que remplir du vide mais au fond de moi ma vie n’a plus de sens.
    Je suis perdue, j’avance heure par heure.
    Je souffre d’un syndrome d’abandon.
    Je sais pourquoi mais ça n’empêche pas la souffrance comme ci cette plaie ne se cicatrise pas.

    Réponse
  16. Mya
    • Facebook
    • Twitter
    • Buffer
    • Google+
    • Pinterest
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Ce sentiment de vide… ne m’a jamais vraiment dérangé. Le sentiment de vide que j’ai j’éprouve me remet tout en question, dès question sur tout mais vraiment tout. Il n’a jamais été désagréable pour moi parce qu’il me faire réaliser des choses auquel je ne pense pas quotidiennement. Il m’en fait aussi réaliser beaucoup de choses. Je ne sais pas si c’est normal mais dans ma tête j’ai l’impression de perdre des années de vies apnée chaque secondes qui s’écoulent, j’ai l’impression d’être déjà morte alors qu’en fait, je n’ai que 12 ans…

    Réponse
    • nathalie-2
      • Facebook
      • Twitter
      • Buffer
      • Google+
      • Pinterest
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Mya,
      Merci de ton message. Il me touche.
      La clé est là: est-ce que ce sentiment de vide te fait souffrir? Tu sembles me dire que non, alors tout va bien 😉 S’il t’occasionne de la souffrance, là, il sera bon pour toi de trouver quelqu’un de confiance qui puisses t’écouter et/ou t’aider.
      Je te souhaite une belle vie.
      Bien à toi,
      Nathalie

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This