mourir
  • Facebook
  • Twitter
  • Buffer
  • Google+
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Tumblr
Cette peur, légitime, prend parfois tellement de place dans notre vie qu’elle est un poids au quotidien. Comment sortir de cette peur de mourir qui nous ronge ?

La peur de la mort m’a hantée pendant de nombreuses années : j’avais peur de ma propre mort, et aussi de celle de mes proches. Je me demandais comment j’allais mourir, et quand ? Allais-je souffrir ? Cette peur s’est renforcée avec la venue au Monde de mes enfants : et si je ne les voyais pas grandir ? J’avais peur à chaque déplacement que je faisais sans eux, ou qu’ils faisaient sans moi : et si je ne les revoyais pas ? J’imaginais tout un tas de scénarios tous plus terribles les uns que les autres.

Et puis, le moment que je redoutais tant est arrivé puisque j’ai été confrontée à la mort d’un être que j’aimais, mon père. Là, je n’étais plus dans la théorie et dans la peur « du jour où »… C’était malheureusement MA réalité cette fois. Ironie du sort, la veille de sa mort, je réconfortais une de mes amies en lui disant « tu sais, dans la vie, tu n’as pas le choix, quoi qu’il t’arrive tu dois te remettre debout et continuer d’avancer »… Cette phrase a tourné de nombreuses fois dans ma tête les jours et les mois qui ont suffit le décès de mon père. Cette épreuve a été le début d’une autre vie pour moi : toute ma souffrance m’a permis de me plonger à l’intérieur de moi. Je me suis confrontée à ma pire peur, cette peur de la mort qui me rongeait depuis tant d’années. Ca a été le début d’un long cheminement pour moi, un chemin marqué par une expérience extra-ordinaire, au sens propre du terme. Ce type d’expérience que racontent bon nombre de personnes et qui lève le voile sur ce qu’il y a après le grand départ. On entend souvent des phrases comme « personne ne sait ce qu’il y a après la mort » : c’est justement ça qui nous fait peur. La peur de disparaître à jamais, de n’être plus rien, cette peur du vide et de l’inconnu. Et en même temps, l’ancienne scientifique que je suis vous dirait qu’il a énormément plus de témoignages indiquant que la mort est une transformation, qu’elle n’est pas la fin de tout, qu’il n’y a de témoignages indiquant qu’il n’y a absolument rien. Quelqu’un connaît-il un témoignage allant dans ce dernier sens ? Moi non. En revanche, je sais ce que j’ai vécu, je sais aussi ce qui se joue dans cette peur panique : celui qui a peur, c’est votre égo, et c’est bien légitime puisque c’est lui va mourir quand votre heure sera venue. Lui seul, pas VOUS. Parce que vous le savez, vous êtes tellement plus que votre égo. Vous avez une âme, qui elle, ne se soucie pas du tout de la mort, car elle ne meurt jamais. Elle est simplement venue faire une expérience de plus, dans ce corps, avec cet égo. Lorsqu’elle aura terminé son apprentissage, elle quittera la salle de classe et passera à une autre leçon : votre heure sera venue de quitter la salle de classe qu’est votre corps.

En attendant, ne laissez pas cette peur de la mort polluer votre terrain d’apprentissage : comme je vous l’ai dit, votre âme est venue expérimenter. La vie est un jeu, la vie est un JE 😉 Nous l’oublions tant de fois. Nous nous compliquons la vie en pensant à demain. Aujourd’hui, ici et maintenant, vous êtes en vie. Et si vous deviez mourir demain, quel serait votre plus grand regret ? La réponse à cette question est importante et vous donne les clés de ce que vous voulez vraiment faire, vraiment être. Nous avons tous une date de péremption, que nous ne connaissons pas ! La seule certitude que nous ayons est que ce jour viendra. Il serait dommage d’arriver à ce fameux jour J et de vous rendre compte que vous avez eu peur toute votre vie de la mort, alors qu’en fait ce n’est qu’une transformation, qu’une libération. Imaginez les regrets que vous auriez alors de ne pas en avoir profité davantage. A trop se préoccuper de ce qu’il y a après la mort, on en oubliant la valeur de ce qu’il y a avant…

Si vous voulez aller plus loin et apaiser votre esprit davantage, je vous conseille de lire les travaux d’Elisabeth Kübler Ross, notamment son livre « la mort est un nouveau soleil ».

 

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This