Qu’est-ce méditer ?

Vous avez découvert la méditation, vous étiez motivé.e.s à utiliser cet outil afin d’être plus heureux.se, plus légere.e, plus serein.e. Alors vous avez essayé de méditer puis vous avez l’impression que ce n’est pas fait pour vous car vous n’y arrivez pas.

Dans cet article, je vous donne des explications afin de comprendre pourquoi vous n’arrivez pas à méditer ? Avec l’intention que vous puissiez réussir, grâce à cette lecture, à utiliser cet outil.

Il y a quelques années, je me suis moi aussi posée cette question, lorsque je ne méditais pas. J’avais entendu parler des bienfaits de cette pratique que je souhaitais alors essayer. Puis dans les premières tentatives que j’ai pu faire, j’ai eu l’impression que ça ne fonctionnait pas, que je n’arrivais pas à méditer. Et lorsqu’on est dans cette interrogation, quand on se demande pourquoi on n’y arrive pas. Cela peut engendrer beaucoup de frustration, et de découragement. Alors même si on a conscience que la méditation peut apporter des bénéfices sur notre santé psychologique et physique, on pense que ce n’est pas fait pour nous.

Je souhaite vous donner des explications auxquelles j’ai pensé afin qu’elles puissent vous aiguiller. Je vous invite à les lire attentivement et en conscience afin d’identifier les raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à méditer. Ce qui vous permettra de résoudre ces difficultés et de persévérer !

Pourquoi je n’arrive pas à méditer : explications

Si la vie a mis la méditation sur votre chemin, ce n’est pas pour rien. Alors au travers de cet article, je souhaite vous donner envie de persister et de retenter votre chance, parce que c’est un outil impressionnant.

J’ai commencé à m’intéresser à la méditation il y a une dizaine d’années. Mais avant ça j’avais une fausse image de cette pratique. Pour moi, ceux qui méditaient, étaient ceux qui n’avaient rien d’autre à faire. Alors vu que j’étais dans la vie active, je pensais que ce n’était pas pour moi. Puis j’ai eu envie d’essayer, parce que j’étais convaincue de ses bienfaits. Cependant j’ai aussi rencontré des difficultés. Je me suis alors demandée : « Pourquoi je n’arrive pas à méditer ? » J’ai persévéré et aujourd’hui la méditation fait partie de mon quotidien. C’est un outil qui permet de se sentir apaisé.e, de se connecter à soi mais aussi à plus grand que soi.

Donc si vous étiez sur le point d’arrêter de méditer parce vous pensez que vous n’y arrivez pas, j’espère que cet article arrivera au bon moment pour vous donner envie de recommencer.

Première raison : nos croyances

La première raison qui fait qu’on n’arrive pas à méditer : ce sont nos croyances à propos de la méditation. La plus répondue étant que l’on croit que méditer équivaux à ne pas penser.

Mais lors de notre premier essai, on s’aperçoit que notre mental s’emballe et que les idées arrivent les unes après les autres. On va alors penser que l’on a échoué. Or lorsque l’on va méditer les première fois c’est évident que nous n’allons pas nous transformer en Dalaï Lama. Cette idée d’associer la méditation au fait de ne pas penser, est la première qui va nous démotiver.

Méditer la première fois

Le soucis est que, dans la vie, nous avons des objectifs, des attentes, et avec la méditation c’est pareil. Les premières fois on s’attend à méditer comme si nous avions quinze années de pratique derrière nous. Du coup on se met la pression, et on n’arrive pas à réaliser notre objectif. Alors que c’est juste que notre objectif n’était pas le bon.

« La seule méditation ratée, c’est celle que l’on ne fait pas. »

Nathalie MARTIN

La méditation, c’est comme la musculation. Ce n’est pas en une séance que l’on va apaiser notre mental. Parfois, il s’agit d’une seule seconde, pendant laquelle on a senti notre mental se déconnecter. Puis au moment où on le réalise, on est déjà en train de penser à quelque chose. Alors ne vous fixez pas des objectifs trop ambitieux.

Parfois certains d’entre nous qui méditent pour la première fois, vont essayer de le faire pendant trente minutes. Mais si je n’ai jamais médité, trente minutes c’est très long !

Dans un premier temps, on peut commencer par méditer cinq ou dix minutes. Il est important de ne pas fixer la barre trop haut, afin de ne pas être découragé.e. Rappelez-vous que le seul objectif d’une méditation, est de la faire sans avoir aucune attente.

On ne débarque pas dans une méditation en se disant : « Je veux qu’elle m’amène ceci ! ». Si ça me l’amène, c’est génial. Mais on ne le fait pas pour ça. J’espère que vous saisissez la différence. Je n’ai pas d’attentes, ni d’objectifs précis. J’y vais avec beaucoup d’ouverture, de curiosité et dans le détachement total. Mon seul job, est d’aller m’asseoir et de faire cette méditation, que je me suis engagée à faire envers moi.

Deuxième raison : la persévérance

Une autre raison fait que nous sommes parfois convaincu.e de ne pas y arriver, c’est notre manque de persévérance. On a l’impression que l’on devrait avoir des résultats tout de suite. On veut que ça aille vite. Alors on va le faire une fois, deux fois, trois fois, puis après si on trouve que les résultats ne sont pas à la hauteur, on arrête. Ou alors nous allons y repenser seulement de temps en temps parce que l’on manque d’engagement, de régularité et de discipline.

Je sais, c’est un mot qui nous fait parfois fuir et pourtant, avoir de la discipline c’est simplement être le disciple du maître en nous : le maître en moi a décidé de méditer aujourd’hui. Alors le disciple en moi aura comme rôle de suivre ce que le maître veut mettre en place.

Ne vous arrêtez pas à un essai, deux essais, ou trois, soyez persévérant.e ! Mais détachez-vous de la pression, on ne médite pas pour réaliser une performance.

Troisième raison : choisir le bon endroit et le bon moment

Une autre chose sur laquelle je vous invite à réfléchir, afin d’identifier un maximum de raisons qui vous empêchent de méditer, c’est qu’il existe différents moyens de méditer. On peut le faire à l’aide d’une musique, d’une voix. On peut le faire sans rien, sans aucun support. Puis on peut méditer assis ou en marchant.

Je vous invite à faire preuve de créativité. Ce n’est pas parce que vous avez essayé un seul moyen de méditer que ce n’est pas pour vous. Il y a beaucoup de moyens, de méthodes, de supports qui existent, sur internet notamment.

À vous d’être créatif.ve, d’être ouvert.e et de chercher la méditation qui vous convient.

En commençant la méditation j’avais besoin d’entendre quelqu’un qui me parle, sinon mon mental s’agitait. Or aujourd’hui, écouter une voix me gêne. Je n’ai plus besoin d’aucun support.

Donc écoutez-vous mais n’écoutez pas cette partie de vous qui vous pousse à renoncer. Car cette partie de vous c’est votre mode « pilote automatique » et lui il n’aime pas la méditation, puisque c’est le début de sa fin !

Peut-être que vous n’arrivez pas à méditer parce que vous n’êtes pas au bon endroit. Essayez de déterminer un endroit que vous aimez bien. Faites-vous un petit cocon, vous pouvez avoir une bougie, de la déco aussi qui vous invite à la reconnexion à soi.

Si vous avez l’impression que vous n’arrivez pas à méditer, pensez à changer de lieu et aussi de moment. Mon moment préféré pour méditer est le matin. On peut aussi méditer le soir. Mais méditer le matin, ça donne le ton à la journée.

Méditer le matin ou le soir

Sur certaines de mes formations ou dans mes programmes coaching, je milite pour le rituel matinal dont la méditation en fait partie. Parce que commencer sa journée avec un moment de reconnexion à soi et à plus grand que soi, permet de la commencer dans une énergie complétement différente.

À mon sens, mais ça c’est ce qui fonctionne pour moi et ce que je partage, l’efficacité est encore plus importante le matin.

Mais si vous avez d’autres ressentis, sentez-vous libre de les partager. Puis l’un n’exclut pas l’autre, nous pouvons avoir plusieurs petits moments où nous allons juste être en train de se poser, pas être en train de courir après le faire ni l’avoir, mais simplement déposé là, ici, présent, à ce qui vit et à ce qui est dans cet instant.

Je vous invite, vraiment, a essayer ou réessayer, car si la méditation a encore une fois frappé à votre porte c’est que la vie souhaite vous voir passer par là.

Alors à vous de trouver le moyen et j’espère que cet article vous y aura aidé. Soyez créatif.ve, prenez du plaisir et utilisez cet outil sans aucune attente. La seule médiation ratée, c’est la méditation qu’on ne fait pas.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This