La peur de la mort peut nous pourrir la vie… Dans cet article, je veux vous partager des clés pour vous aider à vous libérer de cette peur si vous la ressentez et qu’elle vous fait souffrir.

  • Facebook
  • Twitter
  • Buffer
  • Google+
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Tumblr

La peur de la mort peut nous pourrir la vie.

Elle nous pousse à envisager le pire dans toutes les situations, à nous faire des films, à anticiper le pire. Cette peur nous semble si réelle que nous pouvons même anticiper les émotions liées à notre mort ou à celles de nos proches.
Cette peur m’a envahie pendant plus de 30 ans, alors je sais ce que c’est que d’avoir le ventre rongé par cette douleur quand la peur de la mort débarque.
Et puis, j’ai vécu des expériences qui font qu’aujourd’hui, je n’ai plus cette peur qui me ronge. Je ne cours pas après la mort, je ne m’en réjouis pas non plus, mais je suis en paix avec le fait que la mort fait partie de la vie.
Je veux vous partager aujourd’hui, des clés, des pistes de réflexion pour que vous puissiez vous aussi vous libérer de cette angoisse de la mort. Cette libération est une clé très importante pour que vous puissiez vivre une vie riche de sens.

Voici 4 clés pour vous aider à ne plus avoir peur de la mort :
1. Tout est une affaire de croyances, alors choisissez les vôtres avec beaucoup de précaution !
On sous-estime souvent ce point dans nos vies, alors qu’il est d’une importance capitale.
Que vous croyiez, comme moi il y a quelques années, qu’après la mort, il n’y a rien, que notre destin est de nous faire ronger par les vers (oui, je sais ce n’est pas très glamour, mais bon 😉 ), ou que vous pensiez que la mort est un passage vers autre chose, il s’agit de croyances. Chacun de nous pense que sa position est la vérité, mais en fait, c’est une histoire de croyances.
Beaucoup disent que l’on ne peut rien vérifier concernant la mort. Soit.
Alors, en partant dans cette hypothèse, si on ne peut rien vérifier, si on ne peut pas savoir (je dis bien si 😉 ) si la mort est une fin ou un passage, à quoi bon choisir de croire quelque chose qui nous fait souffrir ? Nos croyances créent la qualité de notre vie, alors j’ai décidé il y a quelques années maintenant de choisir mes croyances avec soin.
Faîtes-vous du bien en choisissant une croyance qui vous porte plutôt qu’une croyance qui vous plombe. Quel intérêt auriez-vous à vous faire souffrir inutilement ?
2. Faites preuve de curiosité, allez à la pêche aux infos.
Je suis une ancienne enseignante de sciences physiques, alors autant vous dire que j’aime les choses concrètes, les preuves, les choses rationnelles. C’est dans ce contexte que la mort a frappé à ma porte. Ca a été l’occasion pour moi de vivre des choses qui ont profondément déstabilisé mes croyances. J’aurais pu fermer la porte en disant que mon imagination me jouait des tours, mais j’ai gardé mon esprit scientifique et j’ai cherché. J’ai lu des livres, j’ai regardé des conférences, suivi des enseignements. Je voulais comprendre ce qui se passait, et pour ça, j’ai vraiment mobilisé ma curiosité et mon esprit de chercheuse. Je rencontre trop de personnes qui sont rongées par la peur de la mort, mais qui restent dans cette situation, sans chercher des réponses qui pourraient les apaiser. Aujourd’hui, les ressources concernant la mort ne manquent pas, que ce soit à travers des récits d’expériences de mort imminente, des tests comme celui de Stéphane Alix dans son livre « le test », des récits de recherches comme dans les livres d’Elisabeth Kübler Ross, et bien d’autres. Je vous invite vraiment à creuser, à faire preuve d’une vraie curiosité à ce sujet, parce que c’est ce qui vous permettra de changer vos croyances limitantes et de les transformer en croyances qui vous apaisent.
3. Apaisez ce qui doit l’être : peut-être que votre peur de la mort n’a pas de racines concrètes, mais peut-être qu’elle prend racine dans une expérience traumatisante de votre passé : la mort d’un proche, la vôtre à laquelle vous avez échappé de peu…
Regardez dans votre passé si votre peur de mourir a pris naissance à un moment précis. Si tel est le cas, je vous invite à aller revisiter ce moment pour le guérir. Nous vivons une période extraordinaire car aujourd’hui, il existe de nombreux outils pour guérir le passé. Que ce soit l’hypnose, l’EFT, le pardon, le détachement, ou tout autre outil, si vous savez pertinemment où sont les racines de votre peur, je vous invite à aller les enlever.
4. Ne laissez pas votre peur de la mort vous empêcher de vivre. Votre peur de la mort s’autoalimente. Elle se suffit à elle-même et ne fait que grandir chaque jour si vous n’entreprenez rien pour l’apaiser. Je vous ai donné des clés dans les trois points précédents. Maintenant, je vous invite à récupérer l’énergie que vous mettiez dans votre peur de la mort, et à l’utiliser pour construire votre vie. Votre peur de la mort est souvent un rideau de fumée utilisé par votre égo pour vous empêcher d’avancer vers vos projets, vers une vie remplie de sens. L’énergie que vous placez dans votre peur, sous forme de pensées négatives, d’actions que vous n’osez pas poser à cause de votre peur, est de l’énergie perdue. Imaginez un instant ce qui se passerait dans votre vie, si vous ne gaspilliez plus d’énergie dans votre peur, mais que vous pouviez récupérer cette énergie pour construire votre vie, puisque, jusqu’à preuve du contraire, vous êtes vivant. Et si vous l’êtes, c’est pour construire des choses et pas seulement pour nourrir vos peurs, notamment celle de la mort. Qu’en pensez-vous ? 😉
Si vous dépassez votre peur de la mort, c’est votre vie entière qui change. Je vous souhaite de tout cœur de réussir cette belle transformation.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This