virage
  • Facebook
  • Twitter
  • Buffer
  • Google+
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Tumblr
Quand on traverse une période difficile, on a souvent le sentiment de ne plus avoir où l’on va. Et même parfois cette sensation terrifiante de savoir que l’on va droit dans le mur sans pour autant réussir à changer de cap. Ce sont des moments de vie où l’on a besoin d’un changement radical, notamment dans notre esprit et dans les émotions que nous vivons.

Pourquoi ? Parce que tant que nous ne prenons pas de vraies décisions, tant que nous continuons chaque jour à couler un peu plus, ce sont tous les domaines de notre vie qui sont éclaboussés : conjoint, enfants, travail… impossible d’être concentré, efficace, patient quand dans notre tête les idées noires ont pris le pouvoir.

Que faut-il faire alors ? Il est primordial de vous recentrer sur vous, sur vos besoins et notamment sur ceux qui ne sont pas comblés aujourd’hui.

Comment le faire ? Il y quatre points clés :

1. Tout d’abord, il vous faut vous reconnecter à VOS besoins: cela fait des dizaines d’années que vous êtes concentrée sur les besoins des autres. Vous voulez rendre les autres heureux et vous attendez en échange qu’il fasse la même chose. Il est important pour retrouver votre pouvoir, de prendre conscience de VOS besoins et de réaliser que VOUS seule êtes responsable de les combler. Vous devez réaliser aussi que vous avez mis en place, inconsciemment, des moyens pour combler vos besoins, qui vous portent préjudice. Vous devez donc trouver des moyens positifs de combler vos besoins, car tant que ceux-ci ne sont pas comblés, ils crient à l’intérieur de vous et causent votre mal-être.
2. Ensuite il faut vous reconnecter à vos émotions : il y a un tabou énorme dans notre société concernant nos émotions. Notre éducation nous a transmis le message qu’il n’est pas de bon ton de pleurer, d’exprimer sa colère, et que même la joie ne doit être trop exprimée, pour ne pas déranger ou être jalousée. Nous en sommes venus à cacher nos émotions, à les fuir quand elles sont désagréables. Vous devez vous réconcilier avec ce que vous ressentez, et apprendre à comprendre le précieux message que renferment vos émotions. Quand on sait qu’elles sont les messagères de votre être supérieur, on comprend toute l’importance de savoir déchiffrer leur message.
3. Il faut également prendre conscience que nous avons perdu le contact avec ce qu’il y a de plus précieux en nous : notre intuition, notre être supérieur, appelez-le comme vous le souhaitez. Quel que soit le nom qu’on lui donne, il est présent, en chacun de nous, mais nous ne l’écoutons pas. Nous avons appris à écouter cette autre partie de nous, notre égo. Et pourtant… c’est la partie la moins alignée sur celle que nous sommes vraiment. Elle nous tire vers le bas, chaque jour. Nous enferme dans nos jugements, nos critiques, nos croyances. Vous devez prendre conscience du frein que représente votre égo dans votre vie, et le remettre à sa juste place : il ne doit plus être aux commandes de votre
4. Enfin, vous devez prendre de la hauteur sur ce que vous vivez. Lorsque l’on traverse une période difficile, on se trouve souvent à terre et la situation nous semble impossible à dépasser. Il faut adopter une nouvelle manière de regarder notre vie, retrouver le sentiment de gratitude pour ce qui va bien dans notre vie (même si on a le sentiment qu’il en a peu), et avoir une vue très claire de ce que l’on veut changer et des actions que l’on va faire pour obtenir ce changement.

Lorsque ces quatre étapes sont mises en application, expérimentées, comme je le fais dans l’atelier « Virage à 180° », il est alors possible de retrouver la force et le courage d’avancer. Il est aussi possible de retrouver confiance : confiance en vous, peut-être pour la première fois, et confiance en la vie. C’est alors que tombe le mur qui se tenait devant vous et que s’ouvre un monde de possibilités.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This